Catégories
Parapente

Comment se déroule un vol en parapente ?

Très présent dans les zones montagneuses comme en Haute-Savoie ou dans les Pyrénées, le vol en parapente est une activité qui mêle à la fois calme et sensations fortes. C’est un excellent moyen de visiter sa région favorite depuis le ciel.

Vous souhaitez effectuer un vol en parapente parapente ? Aujourd’hui, on vous dit tout sur le déroulement de cette activité aérienne dérivée du parachute.

Réserver un vol en parapente biplace

Un vol en parapente

Tout d’abord, il vous faut choisir votre zone de décollage. Il existe de nombreux centres et écoles de parapente aux quatre coins de l’Hexagone. Vous trouverez forcément votre bonheur près de chez vous.

Et si vous ne vivez pas dans une région montagneuse, dirigez-vous vers un baptême en paramoteur. Pas besoin de prendre de la hauteur, vous êtes propulsé par une hélice à moteur installée derrière vous.

Avant de réserver votre vol en parapente, vous devez garder à l’esprit qu’il s’agit d’une activité soumise aux conditions météorologiques. Si le vent est trop fort ou s’il pleut, la date de vol sera reportée à plus tard.

Les baptêmes de parapente sont assurés par des professionnels disposant d’une licence de vol libre décernée par la FFVL (Fédération Française de Vol Libre).

Arrivée sur les lieux

C’est le jour J ! Vous avez rendez-vous avec votre parapentiste professionnel. Dès votre arrivée, vous recevez un briefing sur l’activité, l’équipement utilisé et le fonctionnement d’un parapente. On vous équipe ensuite d’un casque de protection. Il est recommandé de venir avec des vêtements longs et chauds, des chaussures montantes ainsi que des lunettes de soleil.

Préparation du vol

Un décollage en parapente en hiver

On vous installe en toute sécurité dans une sellette biplace. Votre moniteur prend la place derrière vous. Comme son nom l’indique, le parapente a généralement besoin d’une pente pour décoller. Vous prenez de l’élan en faisant une petite course à pied dans la pente, puis la voile vous porte dans les airs et vous commencez votre descente en douceur.

Le déroulement du vol en parapente

Un vol en parapente en montagne

Vous voilà parti pour un vol compris entre 10 et 30 minutes ou plus selon la formule que vous choisissez. Le parapente s’aide des courants d’air chaud ascendants pour prendre de la hauteur. Ainsi, si les conditions le permettent, le parapentiste peut faire durer le vol pendant plusieurs heures.

Installé à l’avant, vous disposez du meilleur emplacement pour profiter du paysage. Le pilote adapte son vol à votre ressenti. Vous êtes amateur de sports extrêmes ? Alors accrochez-vous, votre pilote vous fait découvrir les joies du vol en parapente à sensations.

Lors d’un baptême de parapente, vous pouvez également prendre les commandes de la voile si le pilote juge que c’est sans danger. Cela peut varier selon les conditions de vent et l’altitude. Pas d’inquiétude, le moniteur pourra toujours assurer votre sécurité en cas de problème.

La manœuvre de la voile s’effectue à l’aide de deux poignées reliées aux lignes du parapente. Tirez sur l’une ou l’autre pour vous pencher à gauche ou à droite.

À la fin du baptême, le pilote reprend les commandes de la voile et pose le parapente en douceur sur un terrain plat dégagé. C’est la fin de cette expérience riche en émotions !

Le stage d’initiation au parapente

 

Un vol de parapente

Vous souhaitez aller plus loin ? Tournez-vous vers un stage de parapente !

Cette initiation au pilotage de la voile est une formation sur plusieurs jours durant lesquels vous apprenez à manœuvrer le parapente, à analyser les conditions météorologiques, à créer un plan de vol, etc. Vous disposez de cours théoriques et pratiques menés par des moniteurs professionnels afin de progresser étape par étape en toute sécurité. Tout le matériel est fourni (casque, parapente, sellette, etc.).

Durant la formation, vous êtes amené à effectuer des baptêmes biplaces, ainsi que des vols en solo. Aidé par un guidage radio, vous pilotez votre parapente dans la région de votre choix et développer votre autonomie. Au terme de ce stage, vous pourrez vous tourner vers un brevet initial de parapente, puis un brevet de pilote.

Quelques informations supplémentaires sur le vol en parapente

Il faut avoir 14 ans minimum pour effectuer un stage d’initiation. Le baptême quant à lui accueille les enfants à partir de 5 ans en moyenne. Le certificat médical n’est pas exigé pour un vol en parapente biplace.

Il existe des fauteuils adaptés pour les personnes à mobilité réduite. Assurez-vous que votre moniteur dispose du matériel adéquat et de la qualification requise.

Et pour d’autres idées d’activités dans les Pyrénées, cliquez-ici !

Catégories
Hiver

Où aller dans les Pyrénées en hiver ?

Vous souhaitez visiter les Pyrénées en hiver ? Ça tombe bien ! Aujourd’hui, on vous propose une sélection des meilleurs endroits à visiter dans les Pyrénées françaises, mais pas que…

Les Pyrénées en hiver en famille

Un ponton dans une station des Pyrénées en hiver

Vous êtes en famille et vous voulez partir à la montagne avec vos enfants, vos petits-enfants, ou vos proches ? Les Pyrénées proposent plusieurs stations de ski dans lesquelles passer votre séjour.

La plus grande d’entre elles ne se situe pas en France, mais en Andorre. Petit pays de 468 km² situé entre la France et l’Espagne, l’Andorre est une principauté en plein cœur de la chaîne de montagne des Pyrénées. Cette station, c’est celle de Grandvalira.

Avec ses 132 pistes de ski alpin pour 210 kilomètres de voie skiable au total, Grandvalira s’est imposée comme destination de premier choix dans les Pyrénées en hiver. Il faut compter en moyenne 45 € par jour par personne pour un forfait.

Dans le sud de la France, dans le département des Hautes-Pyrénées, on retrouve la station de Saint-Lary-Soulan. Très fréquentée par le public français, elle compte 56 pistes réparties sur un domaine skiable de 700 hectares. Un forfait pour une personne à la journée coûte entre 37 et 43 €.

Si le ski vous intéresse moins, vous pouvez trouver diverses activités au départ des stations des Pyrénées en hiver comme des randonnées en raquettes à neige. Les enfants apprécieront sans doute un petit voyage dans la montagne avec possibilité de dormir dans un igloo.

Découvrir la faune des Pyrénées en hiver

Un Vautour fauve dans les Pyrénées

À une heure au sud de Toulouse, on trouve le parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises. Créé en 2009, il occupe 40 % de la superficie de l’Ariège. De nombreuses espèces rares sont disséminées sur le territoire comme le Vautour percnoptère, ainsi que le Desman des Pyrénées, aussi appelé « rat-trompette ».

Certains experts en nature vous proposent des prestations d’observation de la nature. Pendant une journée, vous foulez le parc naturel à la recherche d’animaux sauvages.

Parmi les phénomènes les plus recherchés chez les amoureux de la nature, on retrouve le fameux brame du cerf. Si cette activité n’exige pas une bonne condition physique, il s’agit tout de même d’une expérience qui nécessite beaucoup de discrétion. Mais le jeu en vaut la chandelle.

À la réserve domaniale du mont Valier, on peut croiser de nombreux observateurs de rapaces. Équipés de leurs appareils photo et matériels d’observation, ils se succèdent lors de randonnées pour admirer le Gypaète barbu, le Vautour fauve, et même l’Aigle royal.

Activités à sensations dans les Pyrénées en hiver

Un parapente dans les Pyrénées en hiver

Vous voulez vivre de véritables sensations fortes pendant vos vacances ? Les amateurs de sports extrêmes et d’activités à grands frissons trouvent toujours leur bonheur dans les Pyrénées. Que diriez-vous par exemple de survoler une chaîne de montagnes enneigées en parapente ?

Pas besoin d’un niveau préalable ! Un baptême de parapente peut vous permettre de voler en compagnie d’un moniteur professionnel qui s’occupe de tout. Vous n’avez qu’à apprécier la vue ! Vous trouverez cette prestation au parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises.

Retour sur les pistes de ski avec une toute nouvelle activité à sensation : le Yooner. Version modernisée du paret, une petite luge en bois montée sur un seul patin ferré, le Yooner devient de plus en plus à la mode. S’adressant d’abord aux personnes qui ne savent pas ou ne veulent pas skier, ce petit ski sur lequel on s’assied fait sensations dans les stations.

Avec un peu de maîtrise, il devient très facile de foncer sur les pistes en empruntant les mêmes chemins que les skieurs et snowboardeurs. Le Yooner sera votre nouvelle activité favorite cet hiver !

Dans les hauteurs des Pyrénées en hiver

Observatoire du Pic du Midi de Bigorre

Il existe dans les Hautes-Pyrénées un sommet qui possède un panorama à couper le souffle. Il s’agit du Pic de Midi de Bigorre. Culminant à 2 876 mètres, il offre une vue incroyable sur son massif de montagnes du même nom.

Le sommet est aussi très célèbre pour son observatoire astronomique, dont la construction a débuté dans les années 1870. Vous avez la possibilité de vous offrir une visite guidée de l’observatoire. En prime, vous pouvez manger au restaurant du Pic du Midi, visiter le planétarium et observer le panorama surréaliste qui s’étend autour du site.

Un ponton de 12 mètres de long en accès libre est aménagé au sommet de l’observatoire. Perché au-dessus du vide, il vous offre une vue sensationnelle sur la mer de nuages, ainsi que sur les massifs alentours.

Cette expérience inédite donne un aspect magique à la chaîne des Pyrénées en hiver. Et elle ne vous laissera pas indifférent·e !

Catégories
Hiver

5 activités pour vos vacances d’hiver dans les Pyrénées

Vous souhaitez passer vos vacances d’hiver dans les Pyrénées ? Nous vous proposons 5 activités originales pour profiter au maximum de votre séjour en montagne. Que vous soyez en famille, entre amis, ou en solo, il y en a pour tous les goûts.

La randonnée en motoneige dans les Pyrénées

Une randonnée en motoneige en groupe dans les Pyrénées.

Vous souhaitez découvrir les stations de ski pyrénéennes sous un nouveau jour ? Optez pour une randonnée en motoneige.

Si on tend l’oreille vers 17h00, quand les pistes commencent à fermer, on peut entendre le grondement des motoneiges qui se préparent à partir en vadrouille. Ces randonnées originales permettent aux participants de parcourir les pistes damées aux commandes d’un engin puissant.

Accompagnés par un ou deux guides, les motoneigistes s’élancent dans la station et font rugir leur moteur en quête de sensations fortes. L’avantage de ces véhicules est qu’ils sont le plus souvent biplaces. Ainsi, il est possible de monter derrière un conducteur et de profiter de la balade, même si on n’a pas le permis.

Ces randonnées sont également un bon moyen de découvrir de nouveaux spots pour prendre des photos. Toutefois, il est conseillé de réserver une sortie au début de l’hiver. En effet, la luminosité tombe très vite aux alentours du mois de février.

Si vous avez de la chance, vous aurez peut-être la possibilité d’assister à un coucher de soleil aux premières loges.

Les stations thermales : vacances d’hiver bien-être dans les Pyrénées

Une femme dans un bain thermal en plein air en montagne.

Vous souhaitez découvrir une nouvelle facette des vacances à la montagne ? Pourquoi ne pas prendre un moment pour vous et faire une séance de bien-être dans des eaux thermales ? En effet, les Pyrénées regorgent de sources sulfureuses naturelles.

De 40 à 77 °C, ces sources d’eau chaude permettent de soigner naturellement les voies respiratoires, digestives, les infections dermatologiques, etc. Par ailleurs, certaines stations thermales proposent des bains en plein air pour profiter de toutes nouvelles sensations. Vous savourez l’air pur de la montagne tout en contemplant la beauté des paysages enneigés alentours.

Un séjour raquettes en vacances d’hiver dans les Pyrénées

Un randonneur en raquettes dans les Pyrénées.

Pour tous les amateurs de voyages et parcours sportifs, le séjour en raquettes à neige est un must ! Accompagné·e par un guide professionnel, vous parcourez les plaines enneigées et les sentiers à la recherche d’une nouvelle expérience. Plus qu’une excursion, c’est un véritable dépaysement qui vous permet aussi de faire d’excellentes rencontres.

Cette activité allie périple en raquettes à neige et camping en pleine nature. Certaines prestations vous permettent également de participer à des ateliers de confections d’igloo dans lesquels vous pouvez passer la nuit. Durant 2, 3 jours ou plus, ces randonnées vous emmènent au plus loin de votre quotidien. Après ça, il vous sera difficile d’accepter la fin du voyage.

Les cours de ski en hiver dans les Pyrénées

Un snowboardeur au sommet d'une montagne dans les Pyrénées.

Vous souhaitez vous perfectionner en ski ou en snowboard ? C’est possible dans les stations pyrénéennes ! Offrez-vous les services d’un professionnel lors de cours particuliers ou en groupe et laissez-vous guider pas à pas. Ainsi, vous n’êtes plus la dernière personne à dévaler les pistes.

En ce qui concerne les skieu·rs·ses de haut niveau, il est possible de profiter d’un enseignement au freeride. Cette discipline consiste à évoluer en ski ou en snowboard dans des domaines hors-piste. Vous êtes accompagné·e en toute sécurité et vous bénéficiez des meilleurs conseils et des spots les plus intéressants pour la pratique de ce sport extrême.

En bref, vos vacances d’hiver dans les Pyrénées prennent une tournure riche en sensations

Le chien de traîneau : vacances d’hiver originales dans les Pyrénées

Une balade en chien de traîneaux en vacances d'hiver dans les Pyrénées

Eh oui ! Les balades en chiens de traîneaux ne sont plus visibles que dans les films hollywoodiens. En effet, aujourd’hui, vous avez la possibilité de partir en randonnée dans un traîneau tiré par des chiens. Plusieurs endroits en France le permettent, notamment les Pyrénées ariégeoises.

Cette activité s’appelle le mushing. Les mushers (meneurs de chiens de traîneaux) sont des éducateurs canins qui deviennent de plus en plus nombreux dans l’Hexagone. Ils vous permettent entre autres de profiter de cette activité hors du commun dans votre station préférée.

Confortablement installé·e dans un traîneau sous une couverture bien chaude, vous êtes conduit·e par un musher professionnel et tiré·e par 4 ou 5 chiens nordiques. Parmi ces animaux, on retrouve le plus communément des huskies de Sibérie et des Alaskan huskies.

Cependant, si vous souhaitez passer au niveau supérieur, vous pouvez participer à une initiation à la conduite d’attelage de chiens de traîneaux. Un briefing avec votre musher vous permet d’apprendre les rudiments de la conduite du traîneau. Ensuite, c’est à votre tour de prendre les rennes. On vous confie un attelage de 4 chiens et vous partez à la conquête des pistes, accompagné·e par votre groupe et le musher.